Le microbe n'est rien le terrain est tout

« Le microbe est rien, le terrain est tout » Claude Bernard

Une personne m’a dit : « je ne comprends pas mon copain et moi avons été là, moi je suis tombée malade et lui non. Et ça nous arrive souvent… pourquoi ? » 

Pourquoi cette différence ? Car il faut prendre en considération la notion de « Terrain » qui est primordiale en naturopathie et généralement en santé holistique et naturelle. 

Terrain ? Oui chaque personne est différente ; sa constitution, son tempérament, son hérédité et son milieu humoral et tissulaire n’est pas le même chez tous. Le terrain est unique et différent pour chacun… d’où l’importance d’individualiser. 

En gros, le terrain est la capacité de notre organisme à nous adapter aux différentes situations de la vie : environnement, agressions extérieures, traumatismes physiques et psychiques, les microbes…

Comment prendre soin du terrain ? 

Dés que l’on se connait un peu mieux, c’est lui apporter le nécessaire avec :
* l’alimentation adaptée, 
* l’élimination des déchets (exercices physiques ou cures), 
* l’amélioration de la circulation (exercices physiques ou massage), 
* l’eau apportée (un prochain post en parlera),
* l’énergie que l’on a (mental, bien-être psychique…),
* le sommeil pour la régénération …

Ainsi un terrain bien entretenu pourra combattre les agressions plus facilement qu’un terrain moins bien entretenu. C’est pourquoi on peut voir deux personnes être mise face à une même maladie, l’une tombera malade (terrain à travailler, fatigué pour de multiples raisons) et l’autre n’aura rien du tout.

Alors, avais-tu conscience de cette notion de terrain ? 
#naturopathie #principenaturopathique #naturopathe#hygienedevie #etreenbonnesante #santenaturelle#santeholistique